Boîte à idées

81 Responses

  1. Plus que jamais, nous devrons réaliser l’UNION SACRÉE autour de notre MARINE NATIONALE et de son Amiral LOUIS ALIOT. Il est impératif qu’enfin de vraies valeurs « Françaises » remplacent les fumiers politiques qui nous entourent, se gavent d’abord en se vautrant dedans et s’l en reste,ce sont leurs séides qui en profitent.
    Allez la FRANCE, montrez à tous ces moins que rien, comment sait vivre et sait mourir un FRANÇAIS (si nécessaire) pour ses 3 couleurs : bleu,blanc, rouge.

  2. Un seul but :la Victoire.(Alger 1942-1944 Général Giraud)
    Les slogans historiques appartiennent à leurs auteurs mais ceux qui en comprennent le sens et la portée peuvent s’en inspirer, surtout s’ils veulent atteindre le même bût. Qui pourrait le leur reprocher, l’exemple venant de haut.
    A PROPOS DES PIEDS-NOIRS, LES CONNAISSEZ-VOUS ?
    Aux Etats-Unis, la tribu des Blackfeet (Pieds-noirs en Français), après des années de procédure, ont enfin touché une misère en guise d’indemnisations. Oh ! Ce n’est pas grand-chose ce qu’ils ont obtenu : 3.4 milliards de dollars. Loin des 58 milliards que réclamaient les Indiens et leurs avocats, mais après 14 ans de procédures,(nous 49 ) les Blackfeet ont senti que l’heure était venue de composer, même avec 6%, la porte restant ouverte à la poursuite des négociations.
    Ils n’étaient que 400.000 plaignants, représentant 300 tribus. Les indiens réclamaient alors 58 milliards de dollars de dédommagements, mais ils avaient estimés que l’heure était venue de composer en se contentant provisoirement de ce modeste acompte qui était en fait une forme de reconnaissance et d’aveu des Américains de ce qu’ils devraient verser à cette communauté, dans un proche avenir.
    Pour ceux qui voudraient établir un parallèle entre Blackfeet Américains qui étaient 400.000 et Pieds-noirs Français qui étions 1.200.000 ou plus peut-être en 1962, (sans compter les repliés du Maroc et de Tunisie, soit plus de 3 fois plus nombreux que ces amérindiens, d’où (pour les amateurs de chiffres et de statistiques comparatives) : 3.4 Milliards de dollars x 3 = 10,2 milliards de dollars et le montant final s’il fallait l’actualiser par rapport à celui demandé par les Blackfeet, serait : de 58 Milliards x 3= 174 milliards de dollars, soit en euros 174 : 1,3615 = 127 milliards d’euros, environ, nonobstant les intérêts de droit et moraux (pretium doloris subi par nos ascendants, par nous-mêmes et par nos enfants. Voilà ce que nous devrait approximativement notre « amère » Patrie, au minimum, pour nous avoir lâchés en 1962 et nous sommes en 2011 (49 ans après, cela compte pour les intérêts qui se cumulent au capital , non?), comme des chiens malpropres qu’on fout à la porte avec un coup de pied au cul. Merci à de Gaulle et à ses idolâtres qui lui ont succédé.
    Quant aux réactions et à l’état d’esprit qui régnaient alors en France à notre encontre notamment et (au risque de me répéter), certains apprentis naufrageurs qui auraient souhaité voir la marine de guerre basée à Toulon (pas la notre, qui pourrait bien glaner tous nos suffrages, bientôt) torpiller nos bateaux de l’exil et les couler par le fond, avec ses passagers forcés avant leur arrivée à Marseille. Vous avez dit : Méthodes nazies ? Un compatriote, ami de là-bas, m’a raconté une des anecdotes qui vaut son pesant d’harissa. Elle illustre bien l’état d’esprit « rase-motte » de quelques Métropolitains connards. (Ce mot s’écrit avec 1 N ou 2 ? Allez ne lésinons pas je leur en mets 2. Cet ami m’a rapporté une altercation intervenue dans sa ville d’adoption.
    Un oncle (patos) s’adressant à sa nièce venue annoncer ses fiançailles, avec un replié, d’Algérie …. « C’est des « Pieds Noirs » ! La réponse du tonton « Je te présente toutes mes condoléances ». Rien de plus con quand on voit maintenant ce qui leur tombe sur la tronche en provenance des ex colonies.
    Le racisme n’existe pas entre Français, c’est du chauvinisme nous dira-t-on, mais quand même, quand cessera cette haine envers les Français d’Algérie qui auraient des leçons à donner et non à recevoir sur l’intégration.Le terme rapatrié d’Algérie, n’est pas adapté, puisque cette dernière était Française, ce serait plutôt replié d’Algérie qui conviendrait mieux. L’appellation d’origine contrôlée « Pied-noir » (que nous revendiquons avec fierté) s’adressent d’avantage aux Européens et aux Juifs d’Algérie. Cette terminologie s’est étendue ensuite aux Rapatriés du Maroc et de la Tunisie
    Et pour ceux qui douteraient des qualités des pieds-noirs plus ou moins célèbres, ici en France, voici une liste non exhaustive (Extraite de wikipédia)
    Alain Afflelou, opticien de niveau mondial, né à Sidi-Bel-Abbès
    Louis Althusser, philosophe né à Birmandreis
    Alexandre Arcady, réalisateur, né à Alger
    Jacques Attali , écrivain, né à Alger
    Roland Bacri humoriste, né à Bab-El-Oued
    Paul Belmondo, sculpteur, grand prix de Rome, né à Alger
    Pierre Benichou, journaliste
    Patrick Bruel , acteur-chanteur né à Tlemcen
    Philippe Clair, réalisateur et acteur, né à Hafir
    Albert Camus, écrivain et philosophe, prix Nobel de littérature 1957, né à Mondovi
    Marcel Cerdan, boxeur, champion du monde, né à Sidi-Bel-Abbès
    Claude Cohen-Tannoudji, prix Nobel de physique 1997, né à Constantine
    Louis Félix Marie Franchet d’Esperey (1856-1942), maréchal de France, né à Mostaganem
    Sophie Garel, animatrice de radio et de télé et compagne de Jean Yanne, née à Oran
    Edmond Jouhaux, général, chef d’état-major de l’armée de l’air, né à Bou-Sfer
    Alphonse Halimi, boxeur, champion du monde, né à Constantine
    Roger Hanin, comédien, né à Alger
    Marlène Jobert, comédienne, née à Alger
    Alphonse Juin, maréchal de France, né à Bône
    Bernard-Henri Levy, journaliste, né à Béni-Saf.
    Enrico Macias, guitariste et chanteur, né à Constantine
    Jean-Pax Méfret, chanteur-compositeur-écrivain, né en Algérie
    Paul Robert, lexicographe, né à Orléansville
    Emmanuel Roblès, écrivain, né à Oran
    Jules Roy, écrivain, né à Rovigo
    Yves Saint-Laurent, couturier, né à Oran
    Belles références pour presque tous, non ?
    En contrepartie, certains assimilés français genre people, mais médaillés aux JO de la connerie, qui se reconnaîtront d’eux-mêmes, jouent les leaders et prennent la défense des voyous des quartiers nord et promettent la révolution d’immigrés « énervés », ou lancent des messages incendiaires à destination des banlieues et des enfants d’immigrés qui d’après eux vont « s’énerver » et suivre les modèles tunisiens et égyptiens, en gros faire la révolution ! Depuis les beaux quartiers parisiens, où ils habitent, ces enfoirés se la jouent belle, en parlant du « choc des civilisations » face à des Français de plus en plus inquiets par les enjeux de l’immigration et par la délinquance issue des banlieues.Ils opposent la colère des « jeunes » issus de cette immigration, qui vont « gagner leur liberté non pas en travaillant, mais en pointant aux Assedic, en volant à la tire dans les couloirs du métro ou dans les gares, en assassinant de pauvres gens sans défense, en brûlant des voitures et en lançant des pavés sur les policiers.
    L’un deux établit même un parallèle avec l’Egypte, la Tunisie, la Lybie, le Liban, ils vont s’énerver, ils vont vouloir regagner leur liberté », a même ajouté récemment sur RTL, ce déchet de la nature. Le parallèle entre des banlieusards vivant aux crochets de la France (je parle évidemment de ceux qui vont faire la révolution), et la majorité des autres immigrés qui travaillent et s’intègrent à notre système, est ridicule et ne tient debout que dans son cerveau malade. Ceux qui bossent, ont mieux à faire que de se confronter à des Français qui connaissent bien la castagne, quand on les y oblige, et ils sont prêts à le faire. Une candidate à l’élection présidentielle de 2012, pousse encore plus loin la connerie : son parti souhaite même l’enseignement de l’arabe dès le collège. NOMBREUX SONT CEUX QUI N’Y CROYAIENT PAS. Et Dans le sud, à Montpellier, on a demandé aux enseignants d’apprendre l’arabe pour se faire comprendre des élèves en retard scolaire ! Qui s’est soucié de savoir si les bretons, les auvergnats, les provençaux, etc…Se sont remis de l’interdiction, à une certaine époque de parler leur patois ! Le PS souhaite l’enseignement de l’arabe dès le collège : le Parti Socialiste du Nord a organisé un point presse pour rappeler que la langue arabe est devenue incontournable et qu’il faut pouvoir la proposer comme première langue vivante dès le collège. Maintenant nous savons par qui les socialistes comptent être élus. On pourra aussi apprendre à lire le Coran au Catéchisme ….pauvre France ! Je suis très fier d’être Français mais si cela se produisait j’en aurais honte, car cela signifie que les vrais Français sont devenus des lavettes ! De pareils projets risquent de déboucher sur une course de vitesse éperdue, les uns vers leurs pays d’origine, les autres là où ils pourront échapper à la vindicte du peuple. (Vox populi, vox Dei)
    Mais pas de doute que les propos de ces assimilés cités plus haut, auront malgré tout un impact catastrophique sur les paumés de banlieue qui n’en demandent pas tant pour haïr leur pays et faire porter Le poids de leurs échecs sur la société dans son ensemble.
    Vous aussi, méfiez-vous, Messieurs les faiseurs de merde, car c’est la seule chose que vous savez faire sans laxatifs. Toute action entraîne automatiquement une réaction (qui pourrait bien être populaire genre FFI). N’oubliez jamais que beaucoup d’affaires ébranlent notre cher pays en ces instants, faisant la une des médias, tels pots de vin, mallettes emplies à ras bords de billets de banque, drogue, collusion avec le milieu, mettant en cause nommément des sommités nationales.
    On pleure sur les déboires de la Grèce, du Liban, de la Turquie, de la Libye, j’en passe et des meilleures. Qui a pleuré en France et dans les gouvernements qui se succèdent, sur les malheurs d’une communauté Française : les pieds-noirs (3.000.000 de voix, maintenant et une capacité électorale de premier plan) lesquels vont vous faire suer et chier dans vos frocs jusqu’à la dernière minute lors des élections à venir. Et cela n’est pas une menace, mais une promesse. Comptez sur nous. Nous répondrons tous « Présents » lors de ces échéances électorales et nous voteront pour celui ou celle qui osera s’engager publiquement sur les journaux, dans les télés, dans les radios, sur notre communauté. Voilà le prix à payer pour ceux qui veulent s’attirer nos suffrages
    Tous ceux qui se foutent de nous avec des fausses promesses, vous êtes pour nous, repliés de départements ex-Français, des Judas que l’on se paye avec 30 deniers. Nous vous connaissons tous et nous savons ce que vous valez et croyez-nous sur parole, les repliés savent déjà comment vous pourrez bénéficier de leur appui électoral.
    Rien ne crée d’amitié plus forte qu’un ennemi commun. Il y a deux façons de faire face aux difficultés. Soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant (C. Godefroy)

  3. Nous, rapatriés d’Algérie, sommes des créanciers d’honneur et privilégiés de la FRANCE. Alors mes très chers compatriotes, je vous invite à adopter la position de créanciers et non celle de débiteur vis à vis de toute injonction de quelque officine officielle qu’elle soit et d’inviter vos éventuels futurs créanciers à prendre rang sur nos futures indemnisations et cela de telle sorte que leur demande soit agréée et prise en compte par l’organisme chargé de nous régler ces dernières;
    Je reste persuadé quel nulle cour de justice ne donnera raison à un soi-disant créancier d’un rapatrié. MEDITEZ ce qui précède.
    P.SALAS

  4. MA LEGION DE SIDI BEL ABBES

    Je suis le constructeur de l’ex maison de retraite des anciens légionnaires à Sidi-Bel-Abbès où je suis né.
    Sidi-Bel-Abbès, en 1962, était un Chef lieu d’arrondissement de plus de 100.000 habitants et situé à tout juste 80 Kms à l’ouest d’Oran
    Elle fût surtout la capitale de la Légion Etrangère, le quartier Viennot étant le point de rencontre de tous ses légionnaires. Prés de 350.000 engagés volontaires de toutes origines et nationalités, passèrent par cette caserne et près de 40.000 d’entre eux, furent tués au champ d’honneur.
    J’ai toujours eu beaucoup d’admiration et de respect pour ces hommes de qualité qui avaient pour devise « Français, non par le sang reçu, mais par le sang versé « et lorsqu’il m’arrive, aujourd’hui, d’en croiser un sur le quai d’une gare, du côté de Marseille ou d’ailleurs, je ne puis m’empêcher d’avoir un élan de sympathie à son égard. Ce ne sont pas, bien sûr, ceux que j’ai connus, mais ils ont la même allure et visiblement le même état d’esprit.
    Pendant la bataille, ils avaient le courage et l’abnégation des héros de Homère et quand il s’agissait de faire la fête, là aussi personne ne les égalait.
    120 ans plus tard, en 1962, ils quittèrent Sidi-Bel-Abbès à jamais, et c’est avec cette noble et martiale attitude qui les caractérisait, qu’ils tournèrent le dos à l’Algérie, sans un regard en arrière, les yeux fixés droit devant eux, en chantant et en immortalisant ainsi, la chanson d’Edith Piaf : “Non, rien de rien, je ne regrette rien ! …”.
    La commémoration annuelle de « Camerone » (qui est à la Légion, ce que le 14 Juillet est à la France) était pour eux et les Bel-Abbésiens, une fête mémorable qui durait une semaine et les quartiers Viennot, Yusuf et Amilakvari, faisaient une opération « portes ouvertes », où la jeunesse locale se mêlait (ou …..s’affrontait au cours de bagarres mémorables) à ces légionnaires tant aimés (ou détestés suivant les circonstances du moment), et de cette kermesse annuelle, débouchaient très souvent des idylles et des mariages, (…ou des plaies, des bosses et des coquards) lesquels pour contredire les historiens qui ne les situaient qu’en Gaule, généraient aussi en Algérie, de vrais petits gaulois aux cheveux blonds et aux yeux bleus, des Germains et même des petits vikings.
    Mais le rapport affectif envers la Légion et ses Légionnaires prenait toujours le dessus et l’union sacrée entre eux et les pieds noirs ne fût à aucun moment un vain mot.
    La Légion Etrangère fait toujours partie du patrimoine affectif des Pieds-noirs en général et des Bel-Abbésiens en particulier.
    Pierre SALAS

  5. A Mme ou Mr SOLER
    j’aime beaucoup votre façon d’écrire, continuez et surtout ne changez rien.
    Vive le changement avec notre MARINE NATIONALE et L’Amiral ALLIOT
    Pierre.

  6. salas says
    21 janvier, 2014 à 9 h 58 min (Edit)

    A notre arrivée en 62, quelques-uns d’entre nous avaient osés avec courage,détermination et des emprunts de tenter, non sans risques, une percée dans le commerce ou l’artisanat en rachetant des affaires qui avant notre arrivée, ne valaient pas grand chose et doublaient ou triplaient subitement de valeur dés qu’un rapatrié s’intéressait à elles .Malgré ce handicap connu, certains de nos compatriotes avaient accompli l’exploit de réussir à survivre et à acquérir même une notoriété, mais ils étaient l’exception qui confirmait la règle.
    Mais ce pis-aller ne pouvait concerner que des gens encore jeunes et ayant conservé quelque part une parcelle de l’esprit et du tempérament de leurs valeureux ancêtres Andalous ou Lorrains.
    D’autres, comme moi, avaient choisi de jouer les enfants prodiges en refusant le toit provisoire que leur offrait la France et pensant qu’ayant perdu leur patrie de là-bas, à l’avenir leur nouvelle « Patrie serait l’endroit où ils repartiraient de rien en espérant arriver à tout. Car cette Patrie-là fournissait à chacun les mêmes chances de se refaire et d’exister librement.
    En foi de quoi, ceux-là avions tenté de reprendre un autre départ ailleurs.
    Quelques quinze plus tard,la nostalgie des nôtres, de nos enfants revenus en France, pour y parfaire leurs études, se marier et nous faire des petits patos, on s’est foutu notre fierté là où je pense et nous sommes revenus.
    Ceux qui avaient décidé de quitter ce pays qu’ils avaient appris à aimer dés leur plus jeune age, pour un ailleurs plus accueillant, n’avaient pas eu d’autre choix ou d’autre solution à cette époque ?
    Nous étions parti sans nous retourner et en nous disant, comme Danton, que « nous n’emportions pas la terre de notre patrie collée à la semelle de nos chaussures » ou sous la plante de nos pieds…noirs.
    Pendant ce temps comment avaient survécu ceux de nos compatriotes, restés en France?
    Certains avaient mis en chansons à l’aide d’une simple guitare à cordes mais avec beaucoup de talent, nos souvenirs et nos valeurs en s’appuyant sur un public de base déjà acquit et par là même, avaient obtenu un succès d’audience populaire, nostalgique et mérité.
    D’autres plus jeunes ou peut-être plus audacieux, n’ayant plus rien à perdre, s’étaient lancés avec réussite et brio dans le cinéma comme acteurs, producteurs, réalisateurs.
    Les autres, enfin, trop vieux pour recommencer avaient attendu avec philosophie la fin de leur vie, en vivant le peu qu’il leur restait à vivre, en rêvant de chimériques indemnisations qui n’arrivèrent jamais à eux.
    Quel que soit la choix fait, les Pieds-noirs n’ont jamais été des partisans de l’assistanat et ne le seront jamais, et tous les cas évoqués dans cet article sont la preuve de notre courage et de notre énergie conçus par le désespoir. C’est notre nouvelle histoire !
    salas says
    19 janvier, 2014 à 23 h 46 min (Edit)

    NOS TROIS COULEURS LE BLEU LE BLANC ET LE ROUGE

    Les hommes politiques feraient bien d’écouter nos voix, avant de les compter Claude FRISONI

    En regardant il y a peu, notre drapeau Français flotter aux quatre vents, je n’ai pu m’empêcher de me dire, que ces trois couleurs nous allaient étrangement bien.
    Pourquoi et en quoi, me direz-vous ? Qu’avons-nous en nous qui puisse nous laisser penser un seul instant, qu’elles puissent nous évoquer ? Et pourtant, en réfléchissant à notre destinée, quel symbole pourrait-il mieux s’appliquer aux Pieds-noirs d’Algérie.
    Quelques pisses-vinaigre, vont ricaner en nous prenant pour des présomptueux, mais s’ils savaient à quel point leur opinion rase-mottes m’indiffère, ils iraient tout de suite se faire voir chez Azzouz (que d’efforts je fais pour rester poli) et balayer devant leur porte.
    Bien, sans plus attendre, j’espère arriver à exprimer et décrire pourquoi je nous trouve des liens avec cette noble similitude. D’avance, je sollicite votre indulgence.
    LE BLEU.
    Selon le psychologue JUNG, la couleur du ciel (de notre ciel perdu à jamais) et de la vie correspond au monde de la pensée. (Celles que sont les nôtres depuis bientôt un demi-siècle).
    C’est aussi la couleur la plus efficace pour rendre le calme à l’organisme, ce calme qu’il nous faut garder malgré nos ressentiments contre vents et marées.
    Le bleu crée une ambiance propice à la détente, au développement de la vie spirituelle. Et il nous en a fallu du calme et de la détente pour résister à tous ces malfaisants et à ces rats d’égouts qui ont tourné autour de nous, comme des peaux rouges attaquant un convoi de pauvres émigrants.
    LE BLANC
    Dans la symbolique occidentale, le blanc est généralement associé à la pureté, à l’innocence, à la paix (drapeau blanc), à la virginité, au mariage (entre un homme et une femme…rien d’autre), à la spiritualité (couleur de la papauté), à la sainteté et à la vie. L’origine de cette symbolique réside dans le caractère immaculé, sans présence de noir (cette couleur étant celle de la mort), et absolu de la lumière blanche, et dans le fait que le blanc est aussi la couleur de la neige et du lait maternel il exprime un silence absolu nuancé d’optimisme. Associé au bleu, il véhicule les concepts d’hygiène, d’asepsie, d’action rafraîchissante. Il exprime l’irréel.
    Couleur de la lumière, de l’unité, de la pureté. Elle est unité car elle est la seule à réfléchir tous les rayons lumineux. Le blanc est comme un miroir qui réfléchit l’univers, sa vibration nous renvoie à nous-mêmes. Redonne-t-il une image de l’innocence perdue ? Le blanc est associé au règne de Dieu sur la terre.
    Et cette couleur nous va bien, elle aussi, car nous avons fait preuve d’innocence et de naïveté à plusieurs reprises au cours de notre existence de déracinés, et ce dès le 13 Mai 1958, déjà.
    LE ROUGE.
    C’est la couleur de la force, de l’enthousiasme, de la joie de vivre. Symbole de la virilité. Le rouge dynamise le message et peut introduire des sensations de violence ou de climat passionnel. Il peut signifier le danger et l’interdit.
    Le rouge est l’une des couleurs préférées pour les drapeaux de beaucoup de pays à travers le monde. Il est assimilé à la couleur du sang, du sacrifice et du courage pour ceux qui se sont battus pour ne pas perdre leur pays.
    Ce sang que nos parents ont versé pour notre Patrie en danger de mort en 1943 à Monte Cassino, sur les côtes de Provence, en Libye ou en Tunisie et enfin en Algérie pour tenter l’impossible : conserver trois départements Français à notre amère Patrie.
    Le rouge représente aussi le soleil. La chaleur qu’il apporte, l’espoir et le sacrifice du sang du Christ (dans les pays chrétiens) en sont quelques exemples. C’est la couleur de la muleta, qu’utilise le matador au cours de la mise à mort du taureau.
    Enfin, Notre drapeau français a été adopté en 1794 et la disposition des trois couleurs a été imaginée par le peintre Louis David. A ces couleurs tricolores, Napoléon associa les abeilles comme emblème.
    A propos de abeilles, notre estimé écrivain Paul Bellat de Sidi-Bel-Abbès, Auteur d’une pièce de théâtre jouée au théâtre municipal de Sidi-Bel-Abbès en 1952 pour commémorer le centenaire de la Médaille Militaire , dans laquelle je tenais un rôle , me faisait réciter une citation attribuée au Général De Bourmont lors de la prise d’Alger,( sous Louis-Philippe) : « …..L’empire est fait…… il s’agit à présent de l’ancrer si solidement dans la terre Française, que jamais plus, rien ne puisse l’ébranler. Il nous faut une symbolique et il ajouta, que le Prince Louis Philippe Président du moment, hésitait (je cite) entre garder les fleurs de lys ou les remplacer par des abeilles, ces infatigables ouvrières, dont l’envol correspondrait héraldiquement aux royales fleurs de lys en semis des capétiens directs et l’aigle du saint Empire»……..“.VOILA ce que 132 ans plus tard, nous en avons fait par la volonté maléfique d’un envoyé du diable.
    C’est sûr que dés le 1° Juillet 1962, tous ces vaillants soldats, héros d’un passé révolu et glorieux, ont dû se retourner dans leur tombe, lorsque le dernier bateau a quitté notre sol sacré avec sa cargaison de malheureux désespérés.
    Revenons à nos jours. Maintenant nous sentons peser le poids des ans sur nos épaules. Mais qu’importe, la justice des hommes a elle aussi une mémoire d’éléphant. Il suffit de l’attiser avec des moyens légaux et à la face du monde entier.
    Nous avons assis l’Algérie au banc des accusés, mais il reste une place importante sur ce même banc, c’est celle des états ou de l’état complice de cet abus de pouvoir, unique et inique dans l’histoire de l’humanité.
    Les suppôts descendants de cet « envoyé du diable », commencent à sentir la sueur de la peur et de l’incertitude leur couler le long de la colonne vertébrale. Ils tentent même des alliances politiques contre nature « idéologique » pour ne pas rester à la traine lors des prochaines régionales.
    Un traître est un homme politique qui quitte son parti pour s’inscrire à un autre. Par contre, un converti est un homme politique qui quitte son parti pour s’inscrire au votre.
    GEORGES CLEMENCEAU
    Ce jour-là, n’oubliez surtout pas nos trois couleurs : le bleu( MARINE), le blanc et le rouge. Et nous verrons bien si notre unité ne fera pas pencher la balance du côté de la vraie France.
    MARINEMENT , PIEDNOIREMENT VOTRE et que Dieu protège ceux qui mouillent la chemise
    Pierre SALAS

  7. Si un homme te dit qu’il a faim, ne lui donne pas un poisson, apprends-lui pêcher (Confucius)

    Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit »

    Le 27 Juin dernier, je gueulais à propos du véritable lavage de cerveau que des gens malhonnêtes tentent de nous faire subir par leur insistance sans que nous n’y puissions rien.

    A la longue cette insistance de mauvais aloi devient plus dissuasive que persuasive. Mais de cela ils s’en branlent, et cela devient une insulte à notre intelligence pour peu qu’il nous en reste un brin et que le pognon afflue dans leurs caisses.
    Exemples:
    Prenons au hasard………. « Questions pour un champion ». Son animateur, vieille haridelle fourbue comme votre serviteur, s’ingénie auprès des téléspectateurs à les allécher avec une récompense, après tirage au sort, d’un téléviseur ou d’une voiture en leur posant une question avec 2 alternatives A ou B du type : …. Quel instrument est utilisé par Johnny Hallyday ? La guitare ou la clarinette ? On en reste pantois…Non ?
    Peu importe leur réponse pourvu qu’ils se ruent sur leur téléphone et s’acquittent d’une taxe qui rapporte beaucoup d’argent au passage à sa chaine.
    Par ailleurs, cet animateur s’ingénie encore à demander à ses acteurs quel est le lieu de leur résidence. Mais il le connaissait avant l’émission car malin comme seuls les singes le sont, il avait pris grand soin de vérifier l’environnement pour étaler son érudition à propos de la France profonde.
    Et le matraquage continue à qui mieux mieux, car il n’y pas que cette chaine-là, les autres chaines ne sont pas en reste.
    Le gaillard qui nous parle de « Carglass » avec ses essuie-glaces et ses lunettes polarisantes.
    Le charcutier qui, chapeauté, déclare à propos de Madrange : Chapeau.
    Le cuisinier de service sur une grande chaine nationale.
    Les sites de rencontre entre célibataires, où des gens font semblant d’avoir rencontré leur âme soeur .
    Toutes ces chaines, n’offrent qu’un seul avantage télévisuel, c’est que pendant 5 ou 10 minutes on peut aller faire pipi ou prendre l’air sur notre balcon. Il y a tant à dire qu’un volume de 220 pages ne suffirait pas à contenir toutes ces inepties.
    Voilà, c’est ce qui me tarabuste et m’agaçe et que je tenais à dire depuis longtemps, dans l’attente du fil conducteur menant à ma gueulante. Il m’a paru nécessaire de remonter un tant soit peu les bretelles à tous ces valets de pied de l’argent facile.
    Ce n’est pas bien de manipuler les cerveaux des personnes simples , âgées pour la plupart ou incapables de pousser une gueulante pour mettre fin à ces agissements et qui ne possèdent que leur télé pour passer le temps qui leur reste sur terre avant d’aller là haut où les attendra patiemment le Dieu de lumière. Ce qui précède, serait pourtant une action salutaire pour l’intervention d’un ministre de l’information, non ?
    « J’entends, j’oublie ; je vois, je retiens ; je fais, je comprends. » Proverbe japonais

  8. présidentielles
    Sarko et Hollande sont deux empapaoutés de première.Ils savent trés bien que la force d’impact du FN est aussi celle des pieds-noirs, les vrais, les purs, pas ceux d’opérette ou descendants mal informés. Aucun des deux ne nous mentionne. Nous, nous avons vécu et participé aux « évènements de la perte de l’Algérie Française ». J’avais 29 ans lorsque je suis arrivé avec mes parents, beaux-parents, enfants. J’ai subi les sarcasmes et les insultes en tant que pied-noir et j’ai même défoncé le toit d’une porsche d’un médecin de Pau qui m’avait insulté lequel me voyant aller vers lui, s’était enfermé dans sa voiture.J’ai été convoqué au commissariat, car il avait porté plainte. Je m’en suis battu les couilles et ai dit aux flics ce que j’avais sur le coeur. Ils ont tout compris, car le commissaire Bagnéris de Pau est non seulement devenu mon ami mais aussi mon propriétaire loueur de mon bureau d’entreprise.
    Alors lorsque je vois tous ces va-t-en guerre tortiller du cul, moi j’en ai mare et je ne voterai pour eux. Ils ne valent rien et la France est foutue. La seule qui a montré avoir avoir des couilles c’est Marine, confortées parcelle de Monsieur ALLIOT bête de combat, s’il en est..Un point c’est tout et j’espère qu’aux législatives la confirmation du renouveau se fera sentir.
    Allez la Marine tout est à gagner et nous allons vous apporter notre contribution. 4.000.000 de votants ou + çà compte, non?
    Amitiés à ceux qui se sentent concernés par ma vision, les autres…pfeuh
    PIERRE

  9.  » Celui qui maintient le soleil dans son cœur voit s’éloigner de lui toutes les adversités.  »
    (Proverbe chinois)
    Le fait que je sois Pied-noir, témoin et acteur de l’histoire de l’Algérie Française avec mon optique nécessairement partisane, n’enlèvera rien à l’intérêt de ma plaidoirie; n’a-t-on pas le droit de présenter notre propre défense , contre les attaques de nos détracteurs, ne serait-ce que pour faire entendre un son de cloche différent à l’encontre des beni-oui-oui qui n’en écouteraient complaisamment qu’un seul ?
    Ce modeste récit est dédié à mes compatriotes, à mes amis de toutes confessions, mais aussi à tous mes autres compagnons d’infortune venus de Tunisie ou du Maroc, lesquels eux aussi ont vécu ces événements.
    Je souhaiterais enfin que les plus jeunes de nos enfants nés hors de notre terre, puissent découvrir ce qu’ils ignorent de cette période qu’ils n’apprennent à connaître qu’à travers le récit d’ historiens robotisés et rarement objectifs.
    Il est bon parfois de régler le compte de certains intellectuels de bas étage qui savent retourner leur veste toujours du bon côté (dixit Jacques Dutronc dans une chanson) lesquels le cul sur leur fauteuil, et sans avoir jamais été concernés, s’érigent en censeurs moralisateurs et jugent en faux témoins partiaux d’une époque ou d’événements dont ils ignorent à peu prés tout.
    Comment pouvaient-ils en effet, connaître notre mode de vie, nos habitudes, notre sens de l’honneur (dont ils sont dépourvus), et de l’amitié.
    Comme les Catalans, les Bretons, les Corses, nous avions nos particularités régionales, notre parler, nos habitudes. Comment auraient-ils pu connaître la signification de mots typiquement nôtres et introuvables dans quelque encyclopédie que ce soit, tels que« jayuyos, cirallas, fils à papa ou yaouleds, et j’en passe et des meilleurs……»
    Ces mots-là, mélange de français, d’espagnol et d’arabe, étaient significatifs de la hiérarchie sociale dans laquelle nous classait à la vitesse de l’éclair, la rumeur publique de quartier.
    Nous étions quelque part les Marseillais d’Algérie.
    Mais avec le temps et en se remémorant ces anecdotes savoureuses, combien de tendresse et d’ironie, jamais méchante, il y avait dans ces qualificatifs.
    Les JAYUYOS désignaient certains forts en gueule, sans grande éducation qui parlaient haut, gesticulaient, adoraient la rue, cherchaient la castagne semaient la pagaille et la zizanie, pour le plaisir.
    Les CIRRALLAS ou cireurs (nos titis à nous), se trouvaient devant les entrées de bals, cinémas, stades…là où il y avait de la menue monnaie à se faire. Ils portaient leur boite à cirage en bois (d’où l’appellation) en bandoulière sur le côté et avec leur brosse à chaussures, tambourinaient sur elle pour annoncer leur présence et si vous deveniez leur client occasionnel, ils mettaient autant de salive que de cirage pour faire briller vos souliers du Dimanche.
    Les FILS A PAPA étaient le contraire des JAYUYOS. C’est comme cela que l’on désignait les fils de bonne famille, aisés et bien élevés (avec nurse à leur service). Ils assistaient régulièrement à la messe dominicale sous férule familiale et avaient leurs lycées privés
    Les KHAYIS (frères en Arabe) étaient quant à eux, les petits Algériens de confession musulmane, forcément les copains des JAYUYOS, puisqu’ils étaient de leur quartier, les fréquentaient, étaient amis et vivaient ensembles. On les confondait tant ils se ressemblaient.
    C’était cela notre Algérie à nous, multiraciale naturellement donc ignorante de ce qu’on appela plus tard « la ségrégation », avant que ce terme devienne à la mode en France et ailleurs plus tard, trop tard peut-être.
    Notre Algérie était celle qui fit la démonstration de son unité un certain 13 Mai 1958, sur le forum d’Alger et sur les places de toutes les villes et villages d’Algérie, où l’on vit des arabes, des juifs et des pieds-noirs, réunis fraternellement se lever comme un seul homme devant le drapeau tricolore pour mettre à mal le pouvoir de l’époque.
    De nos jours, beaucoup de nos contemporains bien pensants, croient prôner la tolérance, (même au détriment de nos valeurs de base et même si parfois elle est contraire aux bonnes mœurs et aux religions) en pratiquant sciemment ou inconsciemment une sorte de racisme à rebours, et comme par hasard, par médias interposées, là où ils peuvent parader en bombant le torse et hérisser leurs moustaches (dans les gay prides entre autres).
    Mais, bon Dieu quel programme et quel avenir pour nos enfants, prônent les soi-disant figures de proue de certains partis politiques. Dans quelle dimension veulent-t-ils nous faire vivre ?
    Ce 13 Mai fatidique entre tous, répondant à notre appel, De Gaulle pour notre ruine et notre malheur, reprit les rênes du pouvoir en France.
    On ne refait pas l’histoire mais on peut la commenter, la critiquer et hurler à la face du monde, notre vérité.
    Quatre ans plus tard, à Evian, des politiciens serviles, brisèrent cette harmonie qui aurait pu aboutir à quelque chose de grandiose et au lieu de cela, semèrent la peur, la haine, la méfiance et l’hostilité, parmi ses habitants. Ils engendrèrent l’O.A.S , en portent l’entière responsabilité et s’étonnent de son existence
    Nos militaires avaient gagné la bataille sur le terrain. Ces gens de peu s’empressèrent de leur voler leur victoire et par leur action mirent sous l’éteignoir la gloire dont ils étaient nimbés et qui leur revenait et les promesses, qu’à leur propre demande et en leur nom, ces glorieux soldats avaient faites à toutes les couches de la population.
    Certains de leurs chefs et non des moindres, furent même incarcérés ou passés par les armes avec comme chef d’inculpation caché, leur amour immodéré pour le drapeau tricolore et leur loyauté à l’égard de ces promesses fallacieuses.
    Ils tombèrent comme seuls des légionnaires savent le faire. Dieu leur aura réservé une place de choix au paradis des braves et des héros.
    De nos jours encore, cette même valetaille de la trahison, croient tels des “Ponce Pilate de l’histoire” pouvoir juger ces événements en se lavant les mains et en poussant des cris d’orfraie à la lecture de mémoires ou de récits sur une guerre qu’ils disent avoir pensé hypocritement propre, mais qu’ils connaissent intimement mieux qu’ils ne voudraient l’avouer.
    Alors, il est temps de réveiller la conscience des hommes et des politiques et de mettre ces derniers devant leurs responsabilités, car la France n’a jamais voulu comprendre les conséquences de la guerre d’Algérie.
    De Gaulle et ses sbires, en discutant du sort qui nous serait réservé, nous jugeant trop encombrants pour son propre devenir, avaient même envisagé pour nous, un exil pur et simple vers l’Amérique du Sud ou la Nouvelle Calédonie.
    Les Harkis, quant à eux, n’auraient pas bénéficié d’un aller gratuit vers des tropiques, mais ils auraient été tout simplement abandonnés à leur sort par un pays pour lequel ils s’étaient voués corps et âme. La généreuse nation française leur proposait son plus beau cercueil en guise de récompense de leur engagement.
    Cela revenait tout simplement à les livrer aux couteaux des bouchers du FLN ivres de sang et de haine à leur égard.
    Bien heureusement quelques uns d’entre eux furent sauvés par la volonté et l’abnégation de quelques vrais chefs, lesquels sous leur responsabilité et envers et contre les ordres reçus les ramenèrent en France avec leurs familles.
    La France a eu connaissance de ces massacres de Harkis et elle a laissé faire. Là est l’autre visage de Janus de la patrie des droits de l’homme et du citoyen.
    Pieds-noirs et Harkis ont été sacrifiés et n’ont eu comme autre choix que celui de la valise quand ils n’ont pas eu celui du cercueil. Ils ont été sacrifiés sur l’autel de la raison d’état et de la rancune sénile d’un individu.
    52 ans sont passés déjà, mais soyez assurés, Messieurs les détracteurs et faux défenseurs de la France, que nous n’oublions rien et ne lâcherons rien.
    Nous serons toujours pour une France belle où il fera bon vivre, sans voitures incendiées, sans magasins vandalisés, sans violences et dans le respect des lois.
    Le menteur à qui l’on retire son masque ressent la même indignation que si on le défigurait. Edmond Rostand

  10. Municipales : le FN veut créer
    un «bureau des victimes» dans ses mairies.

    Idée géniale.
    Je proposerais même de créer un numéro vert et l’astreinte d’un municipal,
    24/24 dans les villes au delà d’un certain nombre d’habitants à déterminer.
    Manuel

  11. APPEL A TOUS !!! le même piège est encore tendu.
    ———————————————————————————————-

    L’UMP tient ce samedi 25 janvier son conseil national à Paris pour venir valider le
    projet d’alternance et les candidatures aux municipales et européennes.
    Le parti espérait faire de ce rendez-vous une démonstration d’unité, mais cela semble mal parti.
    SOURCE: http://www.rfi.fr/france/20140125-france-ump-apparemment-reconciliee-reunit-son-conseil-national-samedi

    ———————————————————————————————-
    ALTERNANCE
    L’UMP dit qu’il prépare l’alternance. Ce mot est une escroquerie, un piège
    pour les citoyens. Ce mot qui parait anodin a un sens caché volontairement employé afin de mettre la confusion dans les esprits,
    en sous entendant qu’il n’y a que deux possibilités dans l’alternance, pour l’accession aux responsabilités de la FRANCE
    l’UMP et le PS.
    De ce fait l’UMP et le PS qui ont employés et emploient ce terme, considèrent que les jeux sont faits à l’avance, et qu’un troisième parti comme le FN ou un autre, n’a aucune légitimité ni aucune chance de parvenir au pouvoir, et donc qu’il est inutile de penser même, voter pour eux. Malheureusement pour eux, le FN est à présent le premier partit de FRANCE.
    Il faut absolument combattre ce terme avec force sur tous les moyens de communications:
    le ridiculiser – le caricaturer – répéter avec insistance que l’alternance n’est plus:
    qu’un vieux rêve et un vieux fantasme de l’UMPS.
    Ils ne doivent plus pouvoir prononcer ce mot sous peine d’être ridicules.
    ———————————————————————————————-

  12. DROIT DE RÉPONSE D’ÉRIC ZEMMOUR…, suite à sa condamnation.

    « J’aurais, selon les magistrats, dépassé les limites autorisées du droit à la liberté d’expression.

    Je crois savoir ce qu’est la liberté d’expression, a poursuivi le journaliste, citant : Montaigne, Voltaire, et Zola, mais, je ne sais pas ce que sont les limites de la liberté d’expression à l’heure actuelle en FRANCE, où se situent elles?

    Qui les détermine ? Comment, et au nom de quoi les fixe-t-on ? »
    Comme il vaut mieux parfois une poignée de chiffres plutôt que de longs discours, à vous de juger !!!

    ALLEMAGNE – Plus de la moitié des actes violents des moins de 21 ans sont commis par des Arabes.
    Nous ne pouvons pas nous taire dit: Angela Merkel, Chancelière allemande

    NORVÈGE – 100% des viols qui ont donné lieu à une plainte en 2008 à Oslo l’ont été par des immigrés « non occidentaux », en majorité musulmans et africains noirs.
    «Ils viennent de pays qui ont un regard sur la femme totalement différent de celui qui règne en Norvège ».
    > > > > > Ces viols s’accompagnent d’une violence très importante. (statistiques de la police.). Peut-être faut-il chercher là un des motifs de la tuerie ?

    SUISSE – Plus de 96% des détenus sont des étrangers, en grande majorité musulmans (statistiques fédérales Suisses)/

    FRANCE – 90 à 98% des détenus est de religion musulmane.

    Rappelons que pour avoir osé dire que la majorité des trafiquants est noire ou arabe, une réalité connue de Eric Zemmour, le journaliste, s’est fait condamner pénalement.

    La FRANCE ce beau pays d’accueil où les Français n’ont même plus le droit de dire de tristes vérités qui dérangent le gouvernement actuel….!!!

    ESPAGNE – 89% des détenus sont musulmans.

    ITALIE – « les chiffres et les faits sont incontestables, nous avons aujourd’hui en Italie plus de 55 000 détenus parmi lesquels plus de 52 000 étrangers, arabes et africains noirs.

    65 % d’entre eux sont mis en examens mais seuls 35 % sont condamnés.

    Il faut donc accroître la mise en oeuvre des mesures d’expulsion pour les étrangers condamnés à des peines inférieures à deux ans» (Syndicat autonome de la police pénitentiaire)

    > > > > > Si vous êtes d’accord : transmettez … sinon… continuez à dormir avec votre porte fermée à double tour! Et priez pour qu’il ne vous arrive rien!
    > > > > >
    > > > > > Finalement, il ne fait pas bon dire la vérité en FRANCE, pour être à l’abri de la Justice, il faut être Homme Politique et mentir. Vive la FRANCE.. …!!!!!!!!!
    > > > > >

    ________________________

  13. Lorsqu’un chien arabe dans un douar ou une khaima mord un roumi, personne n’en parle. Quand un roumi mord un chien arabe, çà c’est de l’information. D’après John C.Bogart modifié
    PREAMBULE 0000000
    Dans la foulée des vœux de la nouvelle année et au nom de la liberté d’expression, je vais pour cet article, revêtir la houppelande d’un critique (oh ! bien modeste) d’élucubrations ou commentaires journalistiques relevés de ci, de là , parfois puisés dans l’authentique, parfois puisés dans la fiction et l’irréel avec quelquefois mais rarement des parfums d’encens auxquels succèdent souvent des miasmes nauséabonds au gré des divergences ou convergences de leurs idées, ou de leurs opinions, que nous ne partageons pas toujours.
    Entre ces articles plus ou moins à sensations tels que « articles de presse, rubriques, analyses, éditoriaux, chiens écrasés, avis spécialisés qui n’engagent que leurs auteurs mais qu’ils aimeraient bien faire partager et…autres conneries de même type, il y a une corrélation faite pour titiller le mental des lecteurs libre de penser , de juger et dont je m’honore de faire partie, vous savez, ces « mass média » (terme crée non sans une certaine condescendance vers les années 20 en vue de toucher une large audience).
    Ces journalistes puisent leur inspiration très souvent dans celle de gens plus compétents qu’eux ou plus habiles à s’exprimer ou faire passer un message et ainsi mieux faire avaler leurs couleuvres, mais reposant souvent sur du fictif, rarement sur du vécu . En conséquence, je ne vais pas me gêner pour lutter contre ces derniers en utilisant leurs propres armes et employer les mêmes moyens que certains de nos cadors de la presse écrite, magnifique profession tout de même, qu’il m’eût plu d’avoir pour mienne. Mais quel talent, il m’eût fallu !
    Pour cela , et bien je moissonne des infos sur Google, Wikipédia, Copernic ou tous autres moteurs de recherche ou sur des infos glanées çà et là, desquelles, en séparant le bon grain de l’ivraie, on arrive parfois à faire jaillir une étincelle pour embraser nos fétus de paille des infos recueillies et se confondre mieux en ce monde nouveau pour nous, Pieds-noirs, qui ne comprenons pas toujours cette réalité qui nous entoure malgré nos modestes connaissances personnelles apportées par notre expérience, notre âge, notre vécu dans un pays d’où l’on nous a extirpé, non pas par notre volonté, mais par la …force des baïonnettes et par la volonté référendée et téléguidée de la race moutonnière de certains nationaux de ce qui fut un grand pays indépendant :…..la France !!!.
    Je vais donc, disais-je, essayer de vous décrire mon interprétation et tenter de faire un rapport synthétisé de l’ analyse de l’actualité de cette fin d’année, que j’en extirpe et qui n’engage que moi. D’avance, merci de votre indulgence.
    La France, terre d’asile par excellence (pour ses détracteurs au détriment de ses nationaux), se passionne en cette période de fêtes de fin d’année pour des principes et des idées dont on n’en a rien à foutre si ce n’est s’entredéchirer sur des idéologies donnant naissance à des idées de nouvelles guerres de religion en perspective.
    Mais force est de constater que nous l’avons déjà cette guerre de religion. Et elle dure depuis bientôt plus de 52 ans, depuis le 19 Mars 1961 pour être précis avec la signature des accords d’Evian, avec de brèves accalmies mais maintenant nous y sommes plongés jusqu’au cou.
    Un commissaire de police avait même déclaré à l’un de mes AMIS (dont la bonne foi et l’attitude n’a jamais été prise en défaut), arrêté pour opinions et manifestations Franco-françaises de chez nous : » Quel dommage, que l’on ne vous ait pas laissé faire, nous n’en serions sûrement pas là.
    Ensuite, Souvenez-vous du 11 septembre 2001 et de la destruction des deux tours du World Trade Center à Manhattan (New York), avec pour conséquences l’assassinat de prés de 3.000 êtres humains, par un chien enragé que le monde entier connaîsait de son vivant sous le nom de Ibn Laden, fondateur de la mouvance Al-Qaïda.
    Le denier 26 Décembre 2009, lendemain de Noël, un Nigérian « fou de Dieu » se disant appartenir à Al-Qaïda, lui aussi et encore, a tenté de faire exploser en plein vol le vol Northwest Airlines 253 assurant la liaison entre Amsterdam et Detroit avec 280 passagers à bord. Dieu merci, sa tentative a échoué et il a été vite maîtrisé par l’équipage et des passagers courageux qui avaient vu ses tentatives d’amorçages de ses mises à feu ratées de ses explosifs.
    Je ne puis m’empêcher de faire un rapprochement entre l’intégrisme et le nazisme. Ils ont tellement de valeurs communes. Comme les Nazis, les intégristes islamistes réussissent dans leur pays à s’imposer comme des patriotes révoltés par les agissements de républiques indignes, ce qui leur a valu la sympathie de tous les nationalistes.
    Hitler plaçait les Aryens en tête de la hiérarchie humaine, peut-être parce que lui-même n’en était pas, loin de là, un exemple parfait de beauté. Nous en avons eu un terrible témoignage hiers soir à une heure avançée avec la documentaire BOCHARD – NAZI, sur la solution finale à Auswich, envers nos malheureux compatriotes JUIFS. Lesquels par la suite donnaient une leçon de survie à l’humanité anti-juifs entière en créant l’Etat d’Israel avec des souffrances et cernés par des béligérants agressifs.
    Il en est de même pour les intégristes islamistes, convaincus qu’il n’y a de salut que pour les seuls croyants les plus purs et les plus durs, en tête desquels ils placent les musulmans intégristes.
    La similitude entre les nazis et les intégristes islamistes ne s’arrête pas là, puisque les Nazis considéraient les autres races comme une menace dangereuse car elles risquaient d’affaiblir la «valeur raciale». Les intégristes islamistes eux considèrent les non intégristes, comme une menace dangereuse car ils risquent d’affaiblir la « pureté de leurs croyances ».

    LES MINARETS . L’Europe et le monde arabe découvrent avec stupéfaction que l’opinion Suisse à 58 % rejette la loi sur la construction de minarets chez elle, et l’ampleur de ce score surprend l’opinion des milieux politiques. POURQUOI ?
    Parce qu’il s’agit de défendre la démocratie ? Parce qu’il embarrasse le gouvernement helvétique ? Parce que leurs gros banquiers derrière leurs verres fumés et fumeurs eux-mêmes d’énormes havanes, en provenance de Cuba, craignent que la manne des petro- dollars du moyen Orient, partent sous d’autres cieux ou d’autres paradis fiscaux ?
    C’est n’importe quoi ! Essayons de construire des églises catholiques en Iran par exemple où la communauté catholique existe bel et bien ou dans n’importe quel autre pays arabe, vous verrez les réactions
    Quant aux Suisses, ils ne veulent pour l’heure que jouir pleinement de leur victoire. Ils se retranchent derrière les milliers de télégrammes de félicitations envoyés par les autrichiens, les belges et les italiens, sauf par la France.
    Bizarre, vous avez dit Bizarre ?
    Les Suisses disent leur fierté de voir leur pays afficher son indépendance et donner une bonne leçon à ces musulmans qui doivent rentrer dans le rang s’ils veulent vivre en Suisse. Ils cherchent cependant à rassurer les musulmans qui y habitent. Diable et la main d’œuvre facile qu’en faites-vous et qui la fournira s’ils étaient pris au mot?
    Le monde arabe s’insurge bien entendu contre ce qu’ils appellent une provocation. Toutes leurs sommités religieuses appellent au calme, mais sur la toile, le tollé est violent et de nombreux combattants ….par le biais d’internet (c’est moins dangereux) appellent au djihad et au boycottage des produits suisses. Il n’y a que les banquiers qui fassent la gueule car les Suisses de la rue, n’en ont rien à foutre de ce boycottage, leur clientèle mondiale leur suffit. Le roi Fahd d’Arabie Saoudite, de son vivant (décédé en 2005), a construit plus de 1300 mosquées à l’étranger pour 153 milliards d’euros.
    Il a aussi crée des bourses et des chaires universitaires dans des grandes universités étrangères et soutenu un grand nombre d’instituts de recherche islamique aux universités américaines du Colorado, de Washington, en Caroline du Nord, à l’université d’Howard, dans plusieurs universités réputés des U.S.A , sans oublier Paris bien entendu.
    Avant l’indépendance de l’Algérie vis-à-vis de la France, elle comptait plus d’un million de chrétiens. Il n’en reste plus que 10 ou 11.000 maintenant.
    Dans la majorité des pays musulmans, les communautés religieuses autres que la leur, ne peuvent revendiquer la construction d’églises, de temples et d’autres lieux de célébration de culte, sans risquer des exactions, lesquelles si elles étaient également pratiquées en lieux « civilisés », soulèveraient des protestations indignées de certains de nos politiques auquel je leur oppose fort civilement mais avec grande conviction le mot du Général Cambronne à la bataille de Fontenoy en réponse à l’invite des Anglais, d’avoir à tirer les premiers.
    Avec la burqa, le député communiste de Vénissieux (Rhône), André Gerin, avait réclamé une enquête sur le voile intégral.
    Son initiative avait reçu l’appui d’une équipe de députés toutes tendances politiques confondues et un certain nombre du gouvernement actuel, s’était déclaré pour l’interdiction de cette mascarade.
    Nicolas Sarkozy avait même déclaré que cette dernière, n’était pas la bienvenue en France.
    On aurait d’ailleurs refusé à une marocaine, la nationalité Française parce qu’elle se refusait à ôter sa burqa.
    Il est indiscutable et indéniable que l’Islam s’élève contre le fait que l’on couvre une femme de la tête aux pieds. La burqa ne devrait pas exister, car l’Islam, la vraie, estime que c’est une insulte à la valeur de la femme et une discrimination inacceptable entre les hommes et les femmes adeptes de cette religion.
    Et peu de femmes souhaitent être tenues de se vêtir de ces oripeaux qui flattent la vanité et l’orgueil masculin de leurs seigneurs et maîtres.
    Mais pour certaines gens intégrisées, tout est bon pour agir au nom du soi-disant Islam. Mais ces derniers oublient que la burqa n’est pas l’Islam. Ce n’est qu’une pratique vestimentaire pour arriérés mentaux jaloux de laisser voir les fesses ou les seins de leurs femmes pourvu qu’ils puissent se régaler, eux, à la vue de celles des autres, notamment sur nos plages en été. Et ils ne s’en privent pas. C’est visible à l’œil nu.
    En Algérie, pieds-noirs, juifs, arabes et autres communautés, se sont foutu royalement de ces nuances. Chacun respectait la religion de son voisin et toutes les communautés confondues participaient en toute sympathie aux agapes de ces fêtes quelles qu’elles fussent :
    Catholiques, musulmanes ou Juives
    Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots Martin Luther KING
    En Piednoirdie, il y a en temps, longtemps, ces jours-là, l’œcuménisme régnait en maître chez les adeptes des différentes religions. Qu’elles fussent Le jour de l’an, Pâques, l’Aïd El Kébir, l’Aïd El seghir ou l’Aïd El Fitr, le Yom Kippour ou grand pardon, Ascension, la Toussaint, Noël, ou Fête de la Joie de la Torah.
    L’Aïd el Kébir est la fête du mouton où le prophète est censé manger d’abord le foie du mouton. Cette fête doit démontrer la fraternité en s’embrassant et en échangeant des cadeaux pour qu’Allah agréé les actions. Le prophète dit à cet effet : « Échangez des cadeaux afin de cultiver l’amour entre vous » et il ajoute qu’il faut se souvenir des pauvres et les nécessiteux et d’être aussi charitables que possible. L’Aïd el Seghir ou l’Aïd el Fitr, suivant le pays musulman : la fin du Ramadan et c’est la fête aussi…….. Des moutons? Cela étant, il est toujours difficile d’évoquer cette question de la burqa sans donner l’impression de s’en prendre à l’islam ou de rejoindre les islamophobes. Il y a toutefois une bonne manière de résoudre ce problème. Il faut tout simplement dire et répéter que la burqa n’est pas l’islam. De plus, c’est une pratique vestimentaire que la majorité des populations musulmanes de France ne peuvent revendiquer comme un héritage culturel. La burqa ne vient ni du Maghreb, ni de l’Afrique sub-saharienne ni même du Machrek. Mais là n’est pas le sujet, l’essentiel étant d’admettre que cette question de la burqa ne peut se résumer à une simple manifestation cutanée française. Pour bien le comprendre, il faut se mettre à la place d’un peuple qui, en moins de quinze ans, voit se multiplier ces costumes qui n’ont rien à voir avec ses traditions et ses usages.
    Cela ne veut pas dire pour autant que nous soyons racistes, mais tout simplement que cet affichage vestimentaire effraie et déplaît : la burqa, dans les rues de nos villes, en France, c’est le viol caractérisé dans notre univers et notre art de vivre. Et cet art là, voyez-vous ou on l’aime et on l’apprécie et on le protège, ou on quitte ce pays qui va à l’encontre de notre contre sens religieux et de notre tradition de laïcité. Ou on se confond dans la masse ou on se tire au diable vauvert où se trouve la place de ces enfoirés d’intégristes, nom de Dieu.
    La liberté de la presse présente des inconvénients, mais moins que l’absence de liberté. François MITTERAND

  14. LETTRE OUVERTE A BERNARD HENRY LEVY

    J’apprécie depuis longtemps votre style de littérature champagne.
    Il y a quelque temps, j’ai découvert avec une triste amertume votre bloc-notes consacré (je cite) au « colonialisme et à ses prétendus aspects positifs »
    Aussi , je ne vais pas vous affronter sur votre terrain de prédilection, la littérature et l’idéologie, car je ne serais pas de taille, mais je vais essayer de vous parler avec mon cœur et ma simplicité.
    Je suis Pied-noir comme vous, mais moi, replié contre ma volonté, et ruiné par un salopard et son vent de l’Histoire.
    Si j’en crois votre biographie, vous êtes né le 5 novembre 1948 à Béni-Saf (Algérie), qu’avec vos parents vous quittâtes quelques mois après, alors que vous n’étiez qu’un bébé.
    De ce fait, le colonialisme en Algérie n’est arrivé à vous que par écho et non pas par du vécu.
    Deux mots sur Beni- Saf, votre ville natale que vous n’avez probablement jamais revu et que vous n’avez jamais connu.
    Pendant la guerre d’Algérie après deux ans de service militaire, j’ai été rappelé, et cantonné d’abord à Nemours, ensuite à Béni-Saf.
    Très vite, je me suis fait des amis dans ce charmant petit port de pêche, pour lesquels les termes « solidarité et accueil » n’étaient pas de vains mots.
    L’un de ses habitants, Monsieur Fonterossa (gentleman avec un jambe de bois) est devenu mon ami et fut mon témoin, lors de mon mariage, le 06.02.1956
    Au risque de vous décevoir, ces gens n’avaient aucun rapport avec votre description partiale de la colonisation, car je n’ai connu que des ouvriers et des petites gens peu fortunées. Mais quels braves gens ! Les Lucien Martinez, Albert Perran, Soudani de la JPBS-( basquet) étaient mes amis.
    J’ai participé à quelques opérations de ratissage et je jure sur l’honneur que je n’ai jamais vu utiliser de lance flamme, comme vous le supposez dans vos accusations
    Oui, en effet, nous apprenions sur les bancs de l’école que nos ancêtres, les Gaulois……etc.
    Oui, nous connaissions les exploits des Savorgnan de Brazza, du Père De Foucault (béatifié il y a quelques années ), des Lyautey et autres héros immortels de notre histoire. Ils ont contribué à l’épanouissement des habitants de ces contrées d’Afrique, lesquels grâce à eux, ont découvert les vertus des soins médicaux autres que ceux dispensés par leurs sorciers.
    Je suis en osmose avec vous quand vous vous élevez contre les prises de position inattendues de certains députés, qui changent d’avis comme de chemise.
    Mais ce n’est pas le propre de ces derniers, car d’autres les suivront bientôt. Ces derniers attendent un peu pour voir d’abord d’où vient le vent. Ensuite selon la vérité des urnes, ils voleront au secours de la victoire. en comptant bien sur, sur notre MARINE
    Mais rassurez-vous, nous les connaissons tous, et chacun sera honoré ou vilipendé selon ses actes.
    Vous traitez de fétide le chant « C’est nous les Africains… » , citez- moi un passage qui vous paraisse fétide et en quoi ?
    Savez-vous que le » Chant des Africains » est également celui de vos propres compatriotes, Pieds-noirs tout comme vous ?
    Non Monsieur, l’aventure coloniale, n’a jamais été une page sombre de l’histoire.
    Allez dire cela du côté d’Aubagne, casernement actuel et officiel de notre glorieuse Légion Etrangère.
    Vous devriez relire l’histoire de l’Algérie, vous seriez surpris de voir les différentes ethnies qui l’ont peuplée et se sont succédées depuis la plus haute Antiquité jusqu’à l’arrivée des « colonialistes Français ».
    Mais, comme l’inspecteur Colombo, quelque chose me tracasse et je me pose une question à votre sujet. En Juillet 1962, vous deviez avoir 14 ans si je compte bien.
    Vous n’êtes rentré en France selon votre biographie, qu’âgé seulement de quelques mois.
    Il va falloir m’expliquer comment vous avez fait à quatorze ans pour juger depuis la France, son passé colonial.
    Sur quels critères vous êtes-vous appuyé pour parler, du colonialisme ?
    Je vais vous dire ce que je crois et vous donner mon sentiment:
    Vous avez forgé votre opinion sur des idées préconçues façonnées par les mensonges de la presse dirigée et de la télévision Française de l’époque, qui ne montrait que des images scénarisées, sur les enseignement et les lavages de cerveaux reçus de « désinformateurs professionnels, porteurs de valise », qui vous ont légué leur histoire à eux réussissant ainsi à vous politiser et faire se retourner dans leurs tombes, les héros de notre belle histoire de France, (celle dont vous rougissez maintenant…)
    Vous avez donc fait vos études en France et, toujours selon votre biographie, vos maîtres à penser ont été des progressistes célèbres tels JP Sartre, Françoise Sagan…et bien d’autres de même idéologie. Je précise que le mot progressisme, n’est pas pour moi synonyme de progrès.
    Connaissez-vous les Pieds-noirs célèbres qui ont beaucoup donné à la France ?
    En voici quelques uns (liste non exhaustive): Marcel Cerdan champion du monde de boxe, Gaston Julia , Jacques Attali ( votre ami, je crois), Paul Belmondo sculpteur, Pierre Bénichou journaliste, Albert Camus, Patrick Bruel, Le Maréchal Juin, Yves St Laurent…et j’en passe et des meilleurs.
    Sur quels critères vous basez-vous pour prétendre que votre vision est meilleure et pourquoi ? D’autant plus que ce sont vos aînés laïques, républicains , et de gauche comme vous qui ont voulu et réalisé la colonisation.
    Je vous suggère à cet égard de lire ou de relire les chapitres 17 et 18 de l’excellent ouvrage de Jean Sévillia, Historiquement correct ( pour en finir avec le passé unique) paru aux éditions Perrin
    Si vous avez déjà lu cet ouvrage, vous ne pouvez être sincère dans le jugement que vous portez sur la période coloniale. Si vous ne l’avez pas encore lu, je suis sûr que vous ne manquerez pas de combler cette lacune, ne serait-ce que par honnêteté intellectuelle.
    Désolé de ne pas vous suivre dans votre raisonnement, veuillez accepter quand même, Cher Monsieur, l’assurance de ma plus courtoise considération
    Pierre SALAS.

    Pierre SALAS

  15. Les hommes politiques feraient bien d’écouter nos voix, avant de les compter Claude FRISONI

    En regardant il y a peu, notre drapeau Français flotter aux quatre vents, je n’ai pu m’empêcher de me dire, que ces trois couleurs nous allaient étrangement.
    Pourquoi et en quoi, me direz-vous ? Qu’avons-nous en nous qui puisse nous laisser penser un seul instant, qu’elles puissent nous évoquer ? Et pourtant, en réfléchissant à notre destinée, quel symbole pourrait-il mieux s’appliquer aux Pieds-noirs d’Algérie.
    Quelques pisse-vinaigre, vont ricaner en nous prenant pour des présomptueux, mais s’ils savaient à quel point leur opinion rase-mottes m’indiffère, ils iraient tout de suite se faire voir chez Azzouz (que d’efforts je fais pour rester poli) et balayer devant leur porte.
    Bien, sans plus attendre, j’espère arriver à exprimer et décrire pourquoi je nous trouve des liens avec cette noble similitude. D’avance, je sollicite votre indulgence.
    LE BLEU.
    Selon le psychologue JUNG, la couleur du ciel (de notre ciel perdu à jamais) et de la vie correspond au monde de la pensée. (Celles que sont les nôtres depuis bientôt un demi-siècle).
    C’est aussi la couleur la plus efficace pour rendre le calme à l’organisme, ce calme qu’il nous faut garder malgré nos ressentiments contre vents et marées.
    Le bleu crée une ambiance propice à la détente, au développement de la vie spirituelle. Et il nous en a fallu du calme et de la détente pour résister à tous ces malfaisants et à ces rats d’égouts qui ont tourné autour de nous, comme des peaux rouges attaquant un convoi de pauvres émigrants.
    LE BLANC
    Dans la symbolique occidentale, le blanc est généralement associé à la pureté, à l’innocence, à la paix (drapeau blanc), à la virginité, au mariage (entre un homme et une femme…rien d’autre), à la spiritualité (couleur de la papauté), à la sainteté et à la vie. L’origine de cette symbolique réside dans le caractère immaculé, sans présence de noir (cette couleur étant celle de la mort), et absolu de la lumière blanche, et dans le fait que le blanc est aussi la couleur de la neige et du lait maternel il exprime un silence absolu nuancé d’optimisme. Associé au bleu, il véhicule les concepts d’hygiène, d’asepsie, d’action rafraîchissante. Il exprime l’irréel.
    Couleur de la lumière, de l’unité, de la pureté. Elle est unité car elle est la seule à réfléchir tous les rayons lumineux. Le blanc est comme un miroir qui réfléchit l’univers, sa vibration nous renvoie à nous-mêmes. Redonne-t-il une image de l’innocence perdue ? Le blanc est associé au règne de Dieu sur la terre.
    Et cette couleur nous va bien, elle aussi, car nous avons fait preuve d’innocence et de naïveté à plusieurs reprises au cours de notre existence de déracinés, et ce dès le 13 Mai 1958, déjà.
    LE ROUGE.
    C’est la couleur de la force, de l’enthousiasme, de la joie de vivre. Symbole de la virilité. Le rouge dynamise le message et peut introduire des sensations de violence ou de climat passionnel. Il peut signifier le danger et l’interdit.
    Le rouge est l’une des couleurs préférées pour les drapeaux de beaucoup de pays à travers le monde. Il est assimilé à la couleur du sang, du sacrifice et du courage pour ceux qui se sont battus pour ne pas perdre leur pays.
    Ce sang que nos parents ont versé pour notre Patrie en danger de mort en 1943 à Monte Cassino, sur les côtes de Provence, en Libye ou en Tunisie et enfin en Algérie pour tenter l’impossible : conserver trois départements Français à notre amère Patrie.
    Le rouge représente aussi le soleil. La chaleur qu’il apporte, l’espoir et le sacrifice du sang du Christ (dans les pays chrétiens) en sont quelques exemples. C’est la couleur de la muleta, qu’utilise le matador au cours de la mise à mort du taureau.
    Enfin, Notre drapeau français a été adopté en 1794 et la disposition des trois couleurs a été imaginée par le peintre Louis David. A ces couleurs tricolores, Napoléon associa les abeilles comme emblème.
    A propos de abeilles, notre estimé écrivain Paul Bellat de Sidi-Bel-Abbès, Auteur d’une pièce de théâtre jouée au théâtre municipal de Sidi-Bel-Abbès en 1952 pour commémorer le centenaire de la Médaille Militaire , dans laquelle je tenais un petit rôle , me faisait réciter une citation attribuée au Général De Bourmont lors de la prise d’Alger,( sous Louis-Philippe) : « …..L’empire est fait…… il s’agit à présent de l’ancrer si solidement dans la terre Française, que jamais plus, rien ne puisse l’ébranler. Il nous faut une symbolique et il ajouta, que le Prince Louis Philippe Président du moment, hésitait (je cite) entre garder les fleurs de lys ou les remplacer par des abeilles, ces infatigables ouvrières, dont l’envol correspondrait héraldiquement aux royales fleurs de lys en semis des capétiens directs et l’aigle du saint Empire»……..“.VOILA ce que 130 ans plus tard, nous en avons fait par la volonté maléfique
    d’un envoyé du diable.
    C’est sûr que dés le 1° Juillet 1962, tous ces vaillants soldats, héros d’un passé révolu et glorieux, ont dû se retourner dans leur tombe, lorsque le dernier bateau a quitté notre sol sacré avec sa cargaison de malheureux désespérés.
    Revenons à nos jours. Maintenant nous sentons peser le poids des ans sur nos épaules. Mais qu’importe, la justice des hommes a elle aussi une mémoire d’éléphant. Il suffit de l’attiser avec des moyens légaux et à la face du monde entier
    Nous avons assis l’Algérie au banc des accusés, mais il reste une place importante sur ce même banc, c’est celle des états ou de l’état complice de cet abus de pouvoir, unique et inique dans l’histoire de l’humanité.
    Les suppôts descendants de cet « envoyé du diable », commencent à sentir la sueur de la peur et de l’incertitude leur couler le long de la colonne vertébrale. Ils tentent même des alliances politiques contre nature « idéologique » pour ne pas rester à la traine lors des prochaines régionales.
    Un traître est un homme politique qui quitte son parti pour s’inscrire à un autre. Par contre, un converti est un homme politique qui quitte son parti pour s’inscrire au votre.
    GEORGES CLEMENCEAU

    Ce jour-là, n’oubliez surtout pas nos trois couleurs : le bleu MARINE, le blanc et le rouge. Et nous verrons bien si notre unité ne fera pas pencher la balance du côté de la vraie France.
    PIEDNOIREMENT VOTRE

  16. L’Audible

    http://journal-audible.org/farida-belghoul-sur-letat-de-deliquescence-du-systeme-mediatique-francais/

    Farida Belghoul sur l’état de déliquescence du système médiatique français
    Par FB, janvier 18, 2014

    Alors que le battage médiatique autour de l’affaire Dieudonné semble en train de s’essouffler, nous avons voulu connaître le point de vue de Farida Belghoul sur la crédibilité que l’on peut encore accorder aux médias officiels en France. Entretien bref mais sans concession…

    1) Que pensez-vous des médias officiels?
    Les médias officiels sont désormais définitivement les chiens de garde des méchants et des pervers. Ils soutiennent le parti de l’oppression et de la domination, du chaos organisé. Les résistants sont leurs bêtes noires. Ils les accablent à longueur de temps en les calomniant et en les diffamant. Ils n’informent pas; ils nous font la guerre. Cela dure depuis des années. Récemment, à l’occasion d’une conférence sur la théorie du genre et pour la promotion des Journées de Retrait de l’Ecole pour sauver les enfants, une journaliste du monde m’a sollicitée pour une interview. J’ai refusé, poliment mais j’ai refusé nettement. Je sais que mes réponses auraient été trafiquées à mon désavantage pour desservir la cause que je sers. Je ne me soumettrai pas à ces opérations de manipulation publique. Aujourd’hui, l’information véridique se trouve sur internet. C’est la raison pour laquelle il faut défendre internet.

    2) Quelles récentes expériences vous ont convaincues?
    J’ai 55 ans. J’ai été l’un des leaders du mouvement beur des années 1980. Les medias ont alors tous soutenu l’OPA de SOS Racisme pour détruire le mouvement naissant des jeunes immigrés de la seconde génération. SOS Racisme nous a massacrés grâce au soutien inconditionnel du président Mitterrand, de l’Elysée et des medias.

    3) Pensez-vous qu’ils puissent changer ?
    Ils ne changeront jamais. C’est à nous de changer. C’est à nous de les ignorer et de les mépriser comme ils nous ignorent et nous méprisent. Arrêtons de nous plaindre. Cessons de quêter leur reconnaissance. C’est ridicule ! Je suis fière d’avoir été blacklistée pendant 29 ans. Je ne m’en plains pas. Les journalistes honnêtes doivent quitter les rédactions corrompues et créer des media indépendants. C’est la seule alternative. Une alternative enthousiasmante : nous devons reprendre le contrôle de nos vies !

    4) Quels mots utiliseriez-vous pour les qualifier?
    Manipulateurs pervers. Certains journalistes sont convaincus de leurs propres mensonges. Le diable enjolive toujours ses plans destructeurs.

  17. Corps du message :
    CONFERENCE DE PRESSE DE MARINE LE PEN JANVIER 2014

    Bravo super bravo, la vérité rien que la vérité.
    Vous portez la parole de la grosse majorité des Français, et bientôt de tous. Car les Français prennent petit à petit conscience, des conséquences du système, qui à été installé depuis 40 ou 50 ans par la caste ces dirigeants bipolaires. Sentant la fin venir j’ai bien peur qu’ils ne sabordent le navire, d’abord en essayant d’installer une dictature de la pensée unique, et une restriction des libertés d’expressions grâce aux médiats soumis, leurs bras armés.
    Convaincus que tout est perdu pour eux, ils risquent de porter le débat dans la rue avec les risques qui vont sans dire.
    Beaucoup de Français vous font confiance et vous attendaient depuis longtemps.
    Manuel

  18. Alexandre SIMONNOT, Secrétaire Départemental du Val-d’Oise

    Christian MALACAIN, Secrétaire Départemental Adjoint

    et l’ensemble des membres du Bureau Départemental de la Fédération Front National du Val-d’Oise

    vous souhaitent, ainsi qu’à tous vos proches, une très bonne et très heureuse année 2014

    Colourful 2014 in fiery sparklers

  19. BONJOUR A TOUS
    En cet aube de nouvelle année, j’aimerais en tant que Français citoyen de base, faire part de toute mon admiration et de tout mon respect, aux cadres du Front National et Rassemblement Bleu Marine. Principalement à ceux qui se trouvent en première ligne sur les médias, et surtout à la télévision (Marine le PEN – Louis Aliot – Florian Philippot entre autres); aussi à tous ceux qui dans les régions subissent également des attaques sans noms, en se dévouant pour libérer notre pays, d’une occupation transparente qui ne dit pas son nom.
    Je les remercie pour leur courage, leur maîtrise et intelligence, face aux agressions et tentatives abjectes, de décrédibilisassions de la part de l’état en place.
    Les Français patriotes sont là derrière vous, l’année 2014 sera l’année du Front National et Rassemblement Bleu Marine, le peuple de France à pris conscience de l’état du Pays, et ce mouvement sera de masse et irréversible. Les tentatives d’atteintes à la liberté d’expression et d’opinion, pour promouvoir le politiquement correct et la pensée unique, accompagnées d’une incompétence totale des politiques menées; finiront de convaincre les Français, que seul le Front National et Rassemblement Bleu Marine, seront rapidement la solution pour sauver notre pays du chaos.
    Vive la solidarité et l’entraide Nationale et vive la FRANCE.
    Joyeux réveillon et jour de l’an, dans le respect de nos traditions coutumes, et prenez des forces pour l’année qui vient.

    Manuel

  20. ATT000491

    Voeux…..Sourires !

    Bonjour,
    Je tiens à informer tous les amis qui m’ont
    envoyé des chaînes promettant bonheur,
    fortune et santé en 2013 que :
    ÇA N’A PAS MARCHÉ !….
    Alors, en 2014, envoyez-moi directement l’argent !
    J’accepte aussi les bouteilles de vin
    Mais pas de fromage de Hollande, trop mou !.
    MERCI !…

  21. J’AI COMMIS UNE ERREUR D’INNATENTION DANS MA SUPPLIQUE A LA FRANCE. j’AI ECRIT « sans » AU LIEU DE « sang ». VOUS AUREZ RECTIFIE DE VOUS MEMES, NON?

  22. Je demande à tous les pieds noirs de faire l’unanimité sur Monsieur Louis Aliot aux prochaines municipales. Ainsi Perpignan sera le modèle sur lequel devront s’appuyer tous « les FRANCAIS » d’origine et par le sans versé comme celui de nos parents. Allez la FRANCE, POUR GAGNER ET NON PAS FIGURER AU FRONTISPICE DE L’INFAMIE.

  23. Vos élus Louis Aliot, Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Irina Kortánek, Daniel Philippot, et toute l’équipe du Front National 66 vous présentent leurs meilleurs voeux de bonheur, santé et prospérité.
    2014 est porteuse d’un immense espoir pour nos compatriotes.
    Notre ancrage local aux Municipales ainsi que la refonte d’une Europe au service des Nations contribueront au véritable redressement de la France

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014

  24. 1384019717.584501183111

    Joyeux noël et bonnes fêtes de fin d’année.
    Que 2014 vous apporte de la joie du bonheur et surtout une très bonne santé.
    La météo m’ informe qu’ un nuage de tendresse va se poser sur ta maison
    avec une pluiede bisous , qui va tomber sur tes joues… et une accumulation de

    bonheur est prévue pour demain ..

    Gros bisous de Christian

  25. Page 1 - 72

    Un grand merci à Marine Le Pen pour ses vœux, et pour ses paroles qui nous rendent de l’espoir.
    En espérant que la solidarité Nationale remplacera l’égoïsme ambiant, installé petit à petit depuis des décennies par certains Français
    qui n’en portent que le nom mais sans patriotisme, afin de diviser le peuple pour mieux l’exploiter.
    Joyeux Noël à tous et Bonne Année 2014,
    l’année de la révolution tranquille.
    Manuel

  26. Les principes gouvernent les gens honnêtes, les lois gouvernent les gens méchants
    Les horribles attentats de toute nature contre d’innocentes victimes ne laissent personne au monde, indifférent mais touchent surtout les familles proches, parents ou grands parents que nous sommes tous.
    Leurs ignobles assassins doivent payer. Non, par la réclusion criminelle à perpétuité qui leur assurera le gîte, le couvert et la couverture maladie pendant quelques années, mais par la peine de mort.
    Car autrement avec le temps, leur souvenir s’estompera dans l’opinion publique et leurs avocats pourront demander au nom de je ne sais quelle humanité, une révision de leur procès en vue d’une réduction de peine, laquelle si elle est acceptée, les remettra au service du vice et de leurs pulsions coupables qui les conduiront inévitablement à une récidive certaine.
    Qu’importe si les proches de leurs victimes, restent marqués à vie.
    La peine capitale s’impose parce qu’elle est dissuasive pour les assassins, les violeurs et flétrisseurs d’innocence
    Elle prévient le retour des dangereux criminels dans la société et ainsi d’éventuelles récidives
    Elle décourage les proches des victimes à  » rendre justice  » en marge des tribunaux.
    La peine de mort est populaire dans les 78 pays où elle est encore en vigueur et appliquée.
    La France est l’un des rares pays où elle a été abolie, au nom de je ne sais quel humanisme à la mord-moi l’…..oeil.
    C’est pourtant un moyen radical de dissuasion et de diminution de la surpopulation des prisons, qui est devenue un véritable problème dans les pays occidentaux.Dans les autres pays et surtout en pays islamiques, on applique la loi du talion prévue dans la charia et ce sont les parents des victimes qui décident du sort de l’assassin. Cela est juste, ainsi peu d’assassins échapperaient au bourreau et on verrait immédiatement baisser la courbe des viols, assassinats sexuels, crapuleux ou autres
    Leurs auteurs doivent payer de leur vie et ce ne sera pas cher payé en regard des souffrances qu’ils infligent à des innocents et de la détresse dans laquelle ils plongent pour la vie ceux dont ils étaient la joie de vivre.
    Comment ne pas évoquer les paroles de « JE SUIS POUR » une chanson célèbre de notre Michel Sardou national, qui reflètent si besoin était l’état d’esprit d’un papa ou d’une maman auxquels on a retiré pour toujours le « fruit de leurs entrailles »En voici quelques extraits à méditer :
    Tu as volé mon enfant
    Versé le sang de mon sang Aucun Dieu ne m’apaisera…Tu as tué l’enfant d’un amour Je veux ta mort
    Je suis pour…
    Les philosophes les imbéciles
    Parc’que ton père était débile
    Te pardonneront mais pas moi…
    Tu as volé mon enfant
    Versé le sang de mon sang
    Aucun Dieu ne m’apaisera
    C’est trop facile et trop beau
    Il est sous terre tu es au chaud
    Tu peux prier qui tu voudras
    Je suis pour
    Ces paroles, Messieurs les Jurés, méditez-les, pensez-y à chaque instant de votre journée, et si comme je l’espère, vous êtes chargés de famille, ne condamnez pas à perpétuité des bêtes immondes qui ne méritent pas de vivre, mais demandez que par dérogation spéciale, ce genre de crimes soit passible de la peine de mort
    Mais malheureusement, il existe aussi une volonté de donner satisfaction à des associations qui s’élèvent contre la peine de mort.
    Or toute personne équilibrée et aimant les siens, ne peut penser autrement.
    Demandez la sanction suprême et définitive et battez-vous pour l’obtenir, malgré ces associations contre la peine de mort, malgré ceux qui ne se sentent pas conçernés
    (Parce que sans enfants, ou alors ce serait à désespérer de tout) et c’est bien heureux pour eux, car dans le cas contraire, ils changeraient très vite d’opinion.
    Avant tout, il n’est pas inutile de rappeler que beaucoup, parmi ceux qui crient au scandale, ne réagissent pas devant des crimes d’une autre nature.
    Personne ne s’est élevé contre l’extermination des Tchétchènes, avec son cortège de meurtres et de mutilations.
    Personne ne se soucie du sort des enfants handicapés à vie en Palestine et ailleurs dans le monde, fruit de la terreur et de la lâcheté de la communauté internationale.
    Il est vrai que c’est moins dangereux de manifester à Paris que d’aller manifester à Groznyï ou à Jérusalem.
    Chez nous en Algérie, nous n’avons jamais connu çà, tant le respect qu’Algériens ou pieds-noirs de toutes confessions portaient à la famille et était grand et sacré.
    Mais pas un jour ne se passe sans que de nouvelles victimes innocentes ne soient le jouet d’une brute sanguinaire. On appelle çà pudiquement un fait divers.
    Réagissons et mettons ces bêtes immondes hors d’état de nuire définitivement et que Dieu bénisse leurs victimes et les reçoive en son sein, là- haut.
    la vengeance est une chose juste, fondée sur ce principe qu’il faut rendre à chacun ce qui lui appartient. (Aristote)

  27. chez nos voisins SUISSES ou je me trouve pour fêter Noël, on craint de devenir une Region de Tourisme de luxe, et pour pallier à celàààààààà.. on offre pour cet hiver, ( mais je ne sais si c est sur tout le territoire puisque chaque Canton y a ses propres lois selon les domaines ) LOGEMENT ET ABONNEMENTS SPORTIFS GRATUITS aux enfants de moins de 9 ans ! J ai trouve ca sympaaaa… et comme il n y a pas d enfants de cet âge sans Parents aupres d eux : ca peut encourager les gens a prendre des vacances de neige : pas bête !!!
    Et ca fait tourner les commerces divers de la REGION pendant tout l hiver, pensez yyyyyyyyyyyyyy… ces dispositons pour affronter la crise m ont paru interessantes, on pourrait s en inspirer aussi…
    JOYEUSES FÊTES A VOUS TOUS !!! cordialement Nicole

    fn66.fr : La fédération FN66 vous souhaite également de joyeuses fêtes de fin d’année.

  28. DU CHOC DES IDEES JAILLIT L’ETINCELLE, dit-on….pour cacher mon ignorance du nom de l’auteur de ce dicton
    et pour pouvoir s’adjoindre la participation et l’expérience je désirais suggérer à TOUTE BONNE VOLONTE & nos FUTURS ELUS : REUNIR LEURS EFFORTS POUR LE BIEN COMMUN !!! DANS LE REDRESSEMENT COMMUNAL POUR COMMENCER, créér dans chaque village où sera ELU UN CANDIDAT FN, ( un peu à la manière des ENTREPRISE DE TRAVAIL TEMPORAIRE, ) une liste des PROFESSIONNELS DE TOUS DOMAINES, retraités ou autres, QUI N’ONT PAS ENVIE DE PARTICIPER A PLEIN TEMPS A LA GESTION DUDIT…………. mais accepteraient cependant ponctuellement de  » retrousser leurs manches  » à vos côtés POUR LE BIEN COMMUN.
    BONNE JOURNEE A VOUS ! R.M. SOLER

  29. je viens de comprendre que par une maladresse j’ai toute effacé : DOMMAAAAAAAAAAAGE !

    fn66.fr : Ce n’est pas grave, vous pouvez écrire à nouveau votre message, que nous posterons dans les prochaines heures.

  30. *** P.S. si cette idée m’est venue…
    c’est bien parcequ’en matière de commerce, INTERNET change aujourd’ui complètement la donne !!! et qu’il y a bien des choses qu’il va nous falloir re-penser en fonction et lààààà…. ?

  31. pour tenter de relancer les COMMERCES DESESPEREMENT VIDES EN VILLE DE PERPIGNAN : faire un état des lieux de ceux qui sont disponibles,( éventuellement faire une liste du type de commerce manquant par quartier, ) & suggérer aux Propriétaires de les  » mette à disposition  » de Commercants contre : paiement des charges classiques, & l’ entretien des dits locaux 10% sur chiffre d’affaires durant 5 ans par contrat d’un an renouvelable chaque année.
    S’il est clair que le  » retour sur investissement  » de leur part peut être  » maigre  » dans un premier temps… ça referait vivre le coeur de la ville, pourrait… ??? stimuler la relance du commerce, et comme AVANTAGE AUX DITS PROPRIETAIRES AUSSI…. permettrait l’entretien des dits locaux de manière saine : nous savons tous qu’une maison, un local inocccupé se détériore vitesse Grand V, et qu’un COMMERCE VIVANT… est moins difficile à louer ou à vendre qu’un autre depuis des années………. » au Bois Dormant !  »
    D’ailleurs, qui dit que les locataires ne loueront ou n’achèteront pas par la suite  » leur Boutique  » pour lesquels ils ont, eux aussi fait tant d’ efforts ?
    Il serait peut-être intéressant pour les Propriétaires de se regrouper en GIE, ( Groupement à Intérêt Economique, ) si ça existe toujours… pour pouvoir engager des professionnels…. à surveiller l’ entretien sur les 5 ans en question : frais partagés et comptés dans les charges incombant aux locataires.
    Tout ceci étant évidemment à calculer sérieusement mais sans « triche….. « ni sur, ni sous-évaluation, d’une part comme de l’autre : ça coule de source !!! ( peut-être est-celà que  » le bât peut blesser…  » )

    A CREUSER !!!

  32. MUNICIPALES 2014
    écouterImprimerpartager sur facebook partager sur twitter partager sur Google+
    PETIT RAPPEL POUR INFO
    Mode de scrutin pour les élections municipales dans les communes de 1000 habitants et plus.

    EN CLAIR:
    Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue (50% des voix plus une) reçoit la moitié des sièges à pourvoir.
    Les autres sièges sont répartis à la proportionnelle entre les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages.

    Lors de l’éventuel second tour, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir.

    Elles peuvent connaître des modifications, notamment par fusion avec d’autres listes pouvant se maintenir ou fusionner.
    En effet, les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%.
    La répartition des sièges se fait alors comme lors du premier tour.

    Vous pouvez donc obtenir des sièges de conseillers municipaux , sans pour cela remporter la Mairie.
    Il vous suffit de constituer une liste, et d’obtenir plus de 10% des suffrages au premier tour.
    A mon avis vu la situation actuelle, vous êtes pratiquement assurés d’obtenir beaucoup plus, donc plus de sièges et plus de poids sur les décisions qui seront prises à la Mairie. Au minimum vous serez présents pour informer les citoyens.
    —————————————————————————————————————-
    Texte original: Source ci-desous:
    http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/collectivites-territoriales/democratie-locale/quel-est-mode-scrutin-pour-elections-municipales-communes-3-500-habitants-plus.html

    Pour les communes de plus de 1 000 habitants, lors des prochaines élections municipales de 2014, les conseillers municipaux seront donc élus au scrutin proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête (art. L260 s. du code électoral). Les listes doivent être complètes, sans modification de l’ordre de présentation.
    Les listes doivent être composées d’autant de femmes que d’hommes, avec alternance obligatoire une femme/un homme ou inversement.
    Le dépôt d’une déclaration de candidature est exigé pour chaque tour de scrutin.
    Un candidat ne peut l’être dans plus d’une circonscription électorale, ni sur plus d’une liste.
    Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (50% des voix plus une) reçoit un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés en fonction du nombre de suffrage obtenus.
    Lors de l’éventuel second tour, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Elles peuvent connaître des modifications, notamment par fusion avec d’autres listes pouvant se maintenir ou fusionner. En effet, les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%. La répartition des sièges se fait alors comme lors du premier tour.
    Les premiers des listes élues auront vocation à siéger au sein des intercommunalités. La loi de 2013 instaure donc l’élection directe, dans le cadre des élections municipales, des conseillers siégeant dans les organes intercommunaux.
    Les trois villes les plus peuplées connaissent ce mode de scrutin (art. L271 s.). Ainsi, l’élection se fait par secteurs constitués chacun d’un arrondissement à Paris et à Lyon, et de deux à Marseille. On ne peut pas être candidat dans plusieurs secteurs. L’élection des conseillers municipaux et conseillers d’arrondissement se fait en même temps et selon les mêmes règles, sur la même liste (art. L272-5). C’est donc un dispositif à double étage.
    —————————————————————————————————————-

  33. et puisque ce mois, John Fitzgerald KENNEDY est encore à l’honneur, nous souvenir de l’une de ses idées : ne pas toujours penser à ce que la Commune, la Région, l’ETAT comme il l’a suggéré PEUT FAIRE POUR NOUS…. mais ce que NOUS, POUVONS FAIRE POUR NOTRE PAYS, notre REGION & par conséquent NOTRE COMMUNE, puisque pour l’instant c’est ELLE qui est concernée !!! Votre, NOTRE IDEE ne sera peut-être pas exploitée  » de suite,  » peu importe ! Une autre personne célèbre disait…  » DU CHOC DES IDEES JAILLIT L’ETINCELLE , » et chaque idée, même la plus petite peut avoir son importance je dirais même plus : c’est souvent d’une idée toute simple que sont nés de grands progrès !!!
    Si vous mettiez un petit carnet, une stylo dans votre poche, et que chaque fois que vous voyez autour de vous quelque chose qui pourrait être simplifié, amélioré, fait différemment pour plus d’efficacité ou à moindre frais…. et notons-le dans cette précieuse  » BOITE A IDEES, » prouvons qu’il y a parmi nous des gens de BON SENS, n’est-ce pas là le plus simple des moyens ?
    Ne s’agit pas là de critiquer de manière stérile… iI s’agit de METTRE TOUTES NOS FORCES POUR REMETTRE NOTRE MONDE A L’ENDROIT, & D’Y PARTICIPER : retroussons nos manches et PROUVONS QUE C’EST POSSIBLE.
    Et MERCI INFINIMENT à Marine, Louis & les autres: avec tout comme nous  » leurs qualites leurs défauts  » de faire ce que nous ne saurions ou ne voudrions pas…

  34. je ne sais pas si vous êtes au courant , mais un sondage confidentiel donne louis Alliot vainqueur au second tour des municipales à Perpignan
    L’UMPS se mobilisent pour faire barrage.
    Alors pas mettez le paquet , ne les laissez pas faire, la victoire est à portée de main et surtout faites attention aux chausse-trappes, manipulations, mensonges, coups fourrés et consorts
    Il faudrait que Louis Alliot se montre un petit peu plus
    Amitiés

    Administrateur : Louis Aliot est déjà sur le terrain depuis de nombreux mois.

  35. P.S. et pour bien faire….il faudrait encore imaginer  » à bord du dit véhicule, une Officine de PHARMACIE D’URGENCE !!!

  36. ‘ suggestion pour lutter contre les régions appelées  » déserts médicaux :  »
    création de petits véhicule genre Camping Car, équipés selon nécessités, avec pour but d’assurer une  » Permanence hebdomadaire  » dans chaque REGION DEFAVORISEE sur l’ensemble du territoire Français. Les bus visiteraient une fois par semaine chaque village, selon un maillage organisé, et grâce à un centre d’appels ils pourraient facilement être informés des impératifs du terrain pour les visites.
    Ces permanences REGIONALES, seraient assurées durant une année par chaque JEUNE MEDECIN FRANCAIS, dont les études ont été facilitées par l’obtention d’une BOURSE ceci par CONTRAT: CLAUSE SINE QUA NON de l’obtention de ladite BOURSE outre ses talents lors de la sélection ! à calculer encoooooooore… hélas : rien n’est jamais parfait ! le prix des visites médicales évidemment, prenant en considération le salaire des jeunes médecins concernés, du carburant utilisé & l’entretien des véhicules. ( les Généralistes qui se déplacent pour visites à la maison demandent bien un tarif spécial pour cela…. )

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *